Rugby sHop
31 octobre 2018

Ouverture à la mêlée

Baptiste Serin et Antoine Dupont. Antoine Dupont et Baptiste Serin. Avec Camille Lopez et en l’absence de Morgan Parra, ces deux joueurs vont prendre les rênes de l’équipe de France. Et au-delà de leur concurrence en numéro 9, il se pourrait bien qu’ils se retrouvent associés un jour ensemble à la charnière du XV de France. Demi de mêlée droite et demi de mêlée gauche, ça n’existe pas. Mais deux numéros 9 et demi de ce calibre-là dans la même équipe, ça peut avoir du chien non ?…   

Ouverture à la mêlée

 

Alors que se profilent les tests d’automne pour notre équipe nationale, deux de nos plus beaux soleils brillent comme un ciel d’été des Landes ou du Gers ! Antoine Dupont et Baptiste Serin arrivent dans une forme internationale avec, surprise pour le grand public, quelques fulgurances au poste de demi de mêlée bien sûr mais aussi … à l’ouverture. Jacques, fonçons, non ?…

 

Serein comme Dupont

Le plus frappant chez Antoine Dupont, c’est qu’il ne semble pas se poser de questions. En apparence. Car on imagine mal le phénomène de Castelnau Magnoac (32) gérer avec autant d’allant le jeu des stadistes uniquement à l’instinct. Quoi que …

Le plus marquant chez Baptiste Serin, c’est sa faculté à sentir les coups et à les jouer avec une facilité déconcertante. A la Dupont pourrait-on dire ? Oh que non ! Car si le gersois a un potentiel physique au-dessus du lot (au point d’espanter jusqu’aux Blacks), l’enfant de Parentis (40), moins physique, a l’intelligence de miser prioritairement sur une lecture de jeu très rapide et efficiente et une capacité à faire jouer les autres dans le bon timing.

 

Dupont comme Serin 

Morgan Parra (qui d’ailleurs possède le même profil que ses cadets) blessé, l’heure du Bordelais et du Toulousain semble donc avoir sonné. Et les atouts de polyvalence des deux joueurs se doivent d’être utilisés pour un jeu de l’équipe de France plus rapide, plus incisif. En effet, la permutation des deux animateurs suivant les zones de terrains, sur l’extérieur notamment, peut s’avérer payante pour maintenir un temps d’avance supplémentaire dans les outils offensifs du XV de Jacques Brunel.

Car jouer à l’ouverture, ils connaissent les deux larrons. Baptiste Serin pour y avoir joué dans un passé pas si lointain que ça avec l’UBB et Antoine Dupont pour y avoir joué très récemment mais aussi voici quelques saisons au … FC Auch ! Sous la houlette d’un certain Jean Marc Bédérède, alors coach des Crabos du club auscitain et actuel membre du staff de l’Equipe de France, il n’était pas rare que, son compère Gauthier Daubrère évoluant à la mêlée, Dupont bascule en 10 avec le même succès qu’aujourd’hui …

 

Très pointus à leur poste originel de numéro 9, ces deux jeunes joueurs (l’Ubébiste est né en 1994 et le Toulousain en 1996) n’en sont pas moins des joueurs « qui puent le rugby » ! Oui Camille Lopez est un très bon ouvreur qui mérite sa sélection. Mais comme lui, ces deux mecs là sont du genre à te réconcilier avec le rugby. Le rugby au sens de « jeu » et non en termes de schémas tactiques fermés où les systèmes ont plus d’importance que les hommes. Dupont, Serin, deux patronymes mêlés si communs pour des joueurs d’exception qui semblent aujourd’hui trouver l’ouverture.

 

Miga Latapi

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Une réaction au sujet de « Ouverture à la mêlée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *