Rugby sHop
4 janvier 2019

Et surtout …

Et surtout … La santé ! J’aime chaque début d’année à chaque vœu souhaité, clamer ce lieu commun pourtant si indispensable ! C’est donc ceci que nous devons souhaiter au rugby : d’être en bonne santé ! Et pour ce faire, on a pensé à …

… ne pas bouder notre plaisir et respecter les traditions ! Car les traditions, on a beau dire, ça a du bon pardi ! D’aucuns diront que c’est vieux jeu, vieille France, mais notre sport se plaît à garder la valeur de son histoire, le respect des anciens et une certaine philosophie de vie.

De plus, faire un vœu, c’est par définition regarder vers un avenir meilleur. C’est un peu comme un coucher de soleil sur les Saintes contemplé en quête du rayon vert et dont jamais on ne se lasse …

 

Voici donc les 15 vœux pour un rugby meilleur. Souhaitons donc aux rugbys, au rugby …

 

1 – qu’il redevienne un jeu

2 – que l’argent du rugby serve prioritairement à préserver l’esprit du rugby au lieu de le dénaturer

3 – qu’il redevienne l’école de la vie au lieu de l’antichambre de la mort

4 – des contre-attaques de fous

5 – et du combat aussi : oui, plus de combat autorisé ! L’objectif, c’est que plus de joueurs soient impliqués dans les zones de placage avec une permissivité accrue. Car si les joueurs sont là, c’est qu’ils ne sont pas ailleurs. Et s’ils ne sont pas ailleurs c’est le retour du jeu dans de vrais intervalles ! Par ricochet, le « milieu de terrain » ne sera plus le terrain de jeu des démolisseurs mais bien des créateurs et des esthètes.

6 – des 3èmes mi-temps endiablées, des fonds de bus en chanson !

7 – des techniciens audacieux qui fassent de la folie la norme !

8 – des arbitres qui laissent les avantages sur les pénalités sur mêlées : pourquoi siffler tout de suite alors que le volume de jeu fait partie du socle des priorités ? On aura bien le temps d’y revenir à cette pénalité !

9 – des mots interdits chez les commentateurs sportifs : les mots « collisions » – « allez taper dans la zone » – « commotions » par exemple sont autant de mot qui … commotionnent les téléspectateurs, spectateurs presqu’autant que les joueurs !

10 – des Blacks qui jouent comme des Blacks et un maximum d’équipes qui s’en inspirent

11 – qu’il reste le terrain de jeu et redevienne ce fabuleux lieu de vie pour tous, où chacun a sa place et ce à tous les niveaux ! Le feu follet toulousain Chestin Kolbe, la super balle Rochelaise Arthur Retière, l’extraordinaire toulousain Florian Verhaeghe, l’incroyable australien de Lyon Liam Gill, le très long seconde ligne irlandais Devil Toner, le maousse pilier du Stade Toulousain Charlie Faumuinanous démontrent que même au plus haut niveau c’est possible !!

12 – que les équipes qui règnent sur le toit de France, de l’Europe ou du monde le soient par le jeu, y reste par le jeu !

13 – qu’à sortir des règles autant qu’elles soient marrantes ! En voilà une : plus l’essai vient de loin, plus il vaut des points ! Et paf, l’essai de 100 m à 10 points !

14 – que le rugby des villages perdure parce qu’il représente en nombre le vivier de celui des villes et in fine, de l’équipe de France ! Cherchez bien, vous savez de quel village est originaire bon nombre d’internationaux !

15 – juste assez d’étrangers dans notre championnat pour allumer quelques étincelles dans nos yeux d’enfants et pas trop pour que notre équipe de France profite de ses talents qui ne demandent qu’à éclore !

Du jeu, des enfants sur les terrains, des chansons et des godets après les matchs : du bonheur en somme. Du bonheur oui… du bonheur …
Des avants vaillants, des 3/4 dar’ dar’ et 2019 sera encore une belle année de rugby !

 

Miga Latapi

PartagerShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

4 réactions au sujet de « Et surtout … »

  1. Dans ce monde qui tourne de moins en moins rond, souhaitons que l ovale soit le symbole d une renaissance… même si nous n en sommes pas encore à l état de cendres, l image du Phoénix me semble appropriée pour le renouveau du rugby français…
    Avec les règles nouvelles et adaptées (voir les 15 de Miga), beaucoup d envie et de folie, ça devrait pouvoir passer…. et la santé bien sûr !!!!
    Bonne et heureuse année à Tous.

  2. Bonjour,

    Nonobstant le fait que je sois un inlassable thuriféraire de la prose latapienne, je me dois de signaler un lapsus calami dans votre vœu n°11 :
    Toner se prénomme Devin et non Devil.
    Devil, c’est le diable en shakespearien, les diables sont rouges, les diables rouges sont gallois et Toner est irlandais, irlandais dont les diablotins ou leprechaun, sont plutôt de vert vêtus.
    Pour votre pénitence, s’agissant de Toner, vous photocopierez 100 fois le Ireland’s call.
    Et je ne mettrai pas 10€ dans le nourrain.
    Rugbystiquement vôtre.

    1. Maître Capello, je reste sans voix devant le bonheur de vous voir si attentif à mes propos : tout mais pas l’indifférence comme disait le Jean Jacques, l’Homme qui valait de l’or !
      Même si votre précision est quasi diabolique, comme toutes vos remarques, elle est et restera toujours en odeur de Sainteté à mes yeux et m’aide dans la recherche de perfection littéraire qui je sais, ne sera jamais au bout de mon clavier, fusse par miracle (je ne sais pas si c’est bon comme phrase mais ça a de la rondeur …) !
      Et puis que diantre, un diable de plus ou de moins au milieu de mes mots n’est-il pas un petit bonheur de plus dans l’ordre de choses comme le jeu du Stade Toulousain l’est dans le désordre ? …
      Au plaisir de vous lire cher Maître.

Répondre à Miga Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *